Cordes de boyau

Une partie importante du résultat sonore du jeu baroque vient de l’utilisation des cordes de boyau, cordes fabriquées traditionnellement avec des tripes. Leur densité étant nettement inférieure a leur cousines modernes en métal, leur diamètre doit conséquemment être beaucoup plus grand, même pour une tension inférieure. En résulte un son rond, riche en fondamentales, pauvre en harmoniques, peu résonnant, plutôt sombre mais très présent. Les deux cordes supérieures ne sont généralement pas filées de métal, exposant le boyau au contact du crin, ce qui maximise la friction possible, et donne ce côté granuleux, très organique au son, et ces attaques si nettes, instantanées. Ces éléments de friction et d’attaque sont optimales pour rendre l’articulation la plus claire et intelligible possible, comme dans le langage parlé, une préoccupation au cœur de la pratique du jeu baroque.

Les cordes que j’utilise sont fabriquées à la main par Gerold Genssler, et se nomment « Sonores ».

A propos Nicolas Lessard

Musicien éclectique. Contrebassiste. Bassiste électrique. enthousiaste./ Eclectic musician. Double bassist. Electric bassist. Enthusiast.
Cet article, publié dans musique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Cordes de boyau

  1. Lynda dit :

    Intéressant !
    Merci🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s